AccueilAide à la recherche – Base Drant

Aide à la recherche – Base Drant

Information

La base DRANT, qui utilisait auparavant le système « Flora », a migré en septembre 2022 sur « Heurist », déployé sur les serveurs de la TGIR Huma-num (infrastructure de recherche par la ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, portée par le CNRS), base de données OpenSource.

Le passage au nouveau système a nécessité un grand nombre d’adaptations et de modifications dans les données et dans la façon de les consulter.

Il se peut que les usagers éprouvent certains dysfonctionnements dans leur recherche.
L’équipe du CDDA les prie de bien vouloir excuser les désagréments que cela pourrait occasionner. Elle met tout en œuvre pour les corriger.

Les usagers sont aussi priés de bien vouloir, non seulement signaler à l’équipe toutes les erreurs qu’ils pourraient rencontrer mais encore de suggérer toutes les fonctions qu’ils estimeraient utiles.

La base DRANT, désormais, est évolutive, c’est-à-dire qu’elle est susceptible d’être améliorée en fonction des attentes des usagers.
Dans un avenir proche, elle pourra être « participative », quand chaque usager pourra saisir lui-même les données bibliographiques méritant de figurer dans la base.

Accueil

Contact

Marion Albessard

Bureaux

Les bureaux du CDDA se trouvent au Département de droit romain et d’histoire du droit de l’Université Paris-Panthéon-Assas, centre Sainte-Barbe, 4 rue Valette, dans le Ve arrondissement de Paris, escalier 4, 3e étage.

Ils sont ouverts au public du lundi au vendredi, de 9h à 18h30, sauf au mois d’août.

Attention ! Cette adresse n’est pas une adresse postale : les lettres et paquets destinés au CDDA doivent être envoyés à l’adresse de l’université indiquée dans cette page (voir « Contact »).

Qui sommes-nous ?

Le Centre de documentation des droits antiques (CDDA) a été fondé au sein de l’ancienne Faculté de droit de Paris en 1960. Depuis 1973, il bénéficie du soutien du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Le CDDA est aujourd’hui géré conjointement par le Département de droit romain et d’histoire du droit de l’Université Paris-Panthéon-Assas et par l’Institut d’histoire du droit Jean Gaudemet (UMR 7184 du CNRS).

Le CDDA gère une base de données, appelée DRANT (DRoits ANTiques), spécialisée dans les institutions juridiques, politiques, économiques et sociales du monde méditerranéen ancien : son domaine couvre la Grèce et Rome au premier chef, mais s’étend aussi à la Perse, au Proche-Orient et à l’Égypte antiques.

Le CDDA s’efforce de dépouiller toute la littérature spécialisée : les ouvrages, les articles de quelque 400 revues françaises et étrangères, les articles des mélanges, les actes des colloques et congrès, les comptes rendus critiques etc. Il analyse environ 4 000 articles et ouvrages par an, mais n’en retient que 2 000 à peu près pour la base de données.
À ce jour (2022), la base DRANT est riche de plus de 70 000 références. 

La base a été informatisée dès 1975. Aujourd’hui, le soutien informatique du CDDA est assuré par la Maison interuniversitaire des sciences de l’homme – Alsace (MISHA, Université de Strasbourg / CNRS).

Traitement de données : Mohammed BENKHALID

Plan d’accès

Retour en haut

Les bibliothèques de l’IHD

Ressources en ligne

Revues partenaires

Base de données sur ihd.cnrs.fr

Bases de données sur bdd.ihd.cnrs.fr